mardi 10 mai 2016

1er tour des championnat de France des clubs


Aucun des trois Alsaciens en lice dimanche à Metz n’est passé entre les mailles du filet. Il y eut trois zéros pointés, un pour chaque club, les Lorrains étant pour leur part épargnés.

L’avantage ? Tous disposent mécaniquement d’une marge de progression, sans oublier les retours de blessure espérés d’ici le 22 mai.

N1A. – À l’issue de ce 1er tour, l’Alsace Nord Athlétisme est virtuellement reléguée en N1B, sachant que les deux derniers de chaque poule seront condamnés dans deux semaines. Or, des huit équipes qui batailleront à Dijon, l’ANA présente le 7e total de points. Heureusement, tout est dans le virtuel.

Voici, dans l’ordre, les équipes regroupées en Côte d’Or: 1. Dijon UC 59070 pts (1000 pts de bonus pour le 2e tour); 2. Coquelicot Loire 58450 (900); 3. Athlé Essonne 57768 (800); 4. Montbéliard Belfort 55411 (700); 5. Cergy-Pontoise 55318 (600); 6. Mondeville 55150 (500); 7. ANA 54555 (400); 8. St-Junien 50398 (300).

KUSTER. – Le Pays de Colmar Athlétisme (PCA) ne pouvait être pénalisé par l’absence de David Kuster, engagé samedi en équipe de France lors des championnats du monde par équipes de marche à Rome. Comme Sarreguemines-Sarrebourg (ASSA), privé d’Hypolite Thibault, l’entente colmarienne bénéficie d’une conséquente compensation en points. Sauf que, dimanche soir, les résultats officiels n’en tenaient pas compte.

N1B. – Voici donc, avec les totaux rectifiés et dans l’ordre, la composition de la poule de N1B concernant les clubs alsaciens, le 22 mai à Compiègne:

1. ASSA 55427 pts (1000pts de bonus pour le 2e tour); 2. PCA 54447 (900); 3. Athlé Sud Seine-et-Marne 53790 (800); 4. Entente Oise 53539 (700); 5. S2A 53138 (600); 6. EC Orléans 53040 (500); 7. US Créteil 50909 (400); 8. Villeneuve d’Ascq 49638 (300).

HAUTEUR. – Entre autres mésaventures, celle survenue au sauteur en hauteur du S2A, Ali Mohamed Younes Idris, lequel a, comme d’autres, fait l’effort de disputer le 110 m haies en sus. Après avoir franchi 2,10 m, le Soudanais a été appelé sur la ligne droite. Le temps de revenir, la barre était passée à 2,20 m, le jury l’empêchant de repasser par la case 2,15 m. Le différentiel de 10 cm après 110 m et dix haies de 1,06 cm dans les jambes s’est révélé insurmontable. Le concours est revenu au Mexicain du PCA, Edgar Rivera, lequel a vaincu ces 2,20 m au 2e essai.

COMPAORÉ. – Avec 8,02 m, la longueur s’est résumée à un essai pour le champion d’Europe du triple saut. De bonne grâce, il a dès lors mis son œil et ses compétences à disposition de son jeune coéquipier Antoine Léal et du Haguenovien Petr Dusek.

INTERGÉNÉRATIONNEL. – Ving-deux ans d’écart pour un beau duel, 3000 m durant. Driss El Himer a résisté – « pour le club » – à Maxime Hueber-Moosbrugger jusqu’à l’attaque du dernier tour. Ce dernier sortait de sa 14e place à Madrid en coupe du monde triathlon – « je me suis raté dans l’eau » – et en a profité « pour travailler la vitesse et, dans les 400 derniers mètres, le finish»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire