jeudi 7 juillet 2016

Meeting de Saverne



Les péripéties, ils connaissent. À la dernière minute, le Rohan Athlétisme Saverne avait été contraint d’annuler son meeting il y a un mois, la faute aux orages. Rien n’aura entaché cette fois le meeting de Saverne, du coup dernière étape de l’Alsace Athlé Tour dans le stade de la section locale de l’ANA.

Si la plupart des championnats nationaux sont passés, l’athlète locale Solène Bastien doit encore se soucier de ses” France’’. Elle qui gagne l’épreuve phare de la soirée avec un triple bond de 12,04m entrera dans la danse nationale le 16 juillet.

« Je veux me sentir bien dans mes sauts »L’ambition ? « Refaire une perf N2, soit 12,60m, et finir dans le top-8. Je veux me sentir bien dans mes sauts et être en place sur ma course d’élan. Le reste sera du bonus… » Juste derrière, la junior Marie-Eve Kiefer termine sa saison avec 11,76m, à trois petits centimètres de son record.

Loïc Garcia, la breloque en bronze des championnats de France à peine enlevée (avec un saut à 7,12m), assure le spectacle avec 6,73m à la longueur. Côté disque, la cadette Léa Muller balance son engin à 35,53m, après avoir explosé son record le week-end dernier à Châteauroux en 39,10m (6e Française). Comme quoi, être à la maison leur a réussi.

George Kusche, en revanche, était bien loin de chez lui. Le Sud-Africain a enflammé le stade avec ses 1’54”56 sur 800m… en sol ! Avec un record qui rappelle presque celui de Baptiste Mischler (1’47”45 contre 1’47”17), il se classe 13e mondial en junior. Son objectif ? « Top-5 ! », même s’il ne s’y focalise pas.

« Pour moi, une course est une course. Je cours toujours le plus vite possible. »Une philosophie saine, qui fait des merveilles. Avec lui, une petite vingtaine de jeunes athlètes sud-africains – « the best of the best » – est venue découvrir la compétition à l’européenne. Mardi Saverne, mercredi Karlsruhe et enfin Munich. Chouette programme.

L’armada de l’Unitas Brumath était évidemment au rendez-vous, même si Julian Ranc (récent 5e aux championnats de France élite sur 800m) n’a fait qu’accompagner ses copains pendant l’échauffement. Le junior Quentin Felden signe alors un 1’56”61 sur le double tour de piste.
La der de Mahmoudi

Sur 3 000m, Abdelkader Mahmoudi (RAS) mène la danse (8’35”82), pour la dernière course de sa longue carrière de pistard. « Je quitte l’ANA avec regret et surtout avec de très bons souvenirs », lâche-t-il. Après onze sélections en équipe de France, il prend sa retraite en se tournant vers la course sur route.

Juste derrière, un certain Pierre Joncheray (IBAL, 8’39”92) à la recherche de repères, se prépare pour la prochaine manche du Grand Prix de duathlon.

Du côté des féminines, Latifa Schuster (ASLR) l’emporte haut-la-main (10’10”16). « Ça s’est super bien passée ! Je me suis vraiment fait plaisir ! » Juste derrière, la vétérane Blandine Ducret-Bitzner tient son rang en 10’12”22.

Et Bernard Konradt et Claude Bouton, président et vice-président du club, dans tout ça ? « Très satisfaits de la soirée ! » À la bonne heure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire