lundi 5 décembre 2016


Douze sélections en équipe de France A

Elle en est consciente aujourd’hui après avoir logiquement brigué un destin mondial dans la foulée. Celui-ci s’est refusé à elle sur le plan individuel, mais lui aura encore valu quatre sélections au sein d’un relais 4x100 m tricolore pour lequel elle s’est toujours investie à fond, parfois au détriment de sa carte personnelle. À Pékin en 2015, elle aura ainsi vécu ses 3e Mondiaux, avant de boucler la boucle par son « expérience olympique », comme elle le précise, cet été à Rio.

Déjà, elle y avait concédé que les JO de Tokyo en 2020 étaient trop lointains pour elle, entrouvrant la porte de sortie. L’enfant de Thal-Marmoutier l’a donc emprunté définitivement après avoir successivement porté haut les couleurs du Rohan Athlétisme Saverne, section locale de l’Alsace Nord Athlétisme, celles du Pays de Colmar Athlétisme et finalement du Strasbourg Agglomération Athlétisme. Longtemps façonnée par Pascal Lacombe dans le cadre du Pôle Espoirs, au CREPS de Strasbourg, elle a gravi les derniers échelons au contact de Dimitri Demonière, celui qu’a choisi Jimmy Vicaut cet automne.

« L’athlétisme fera toujours partie de moi parce que l’athlétisme m’a forgé, a poursuivi la Strasbourgeoise dans son message à ses fans et ses proches. J’ai voyagé à travers le monde, j’ai vécu de superbes victoires et de terribles défaites, j’ai rencontré des belles et mauvaises personnes, j’ai appris à ouvrir mon esprit… »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire