mercredi 21 juin 2017

championnat d'Alsace Cadet Junior à Mulhouse



Le mode de qualification peut paraître alambiqué, voire même pervers. Mais comme le disait l’autre jour la Lingolsheimoise Camille Simon, « ça stresse peut-être les athlètes, mais ils apprennent à être présents le jour J ». Car si les qualifications s’effectuent au bilan, elles nécessitent par ailleurs la réalisation de minima planchers en championnat. On n’entrera pas plus dans le détail en évoquant les minima A et B pour éviter les gros maux de tête.

Aujourd’hui, il reste deux portes d’entrée majeures vers les échéances nationales, les “Alsace” de ce dimanche et les interrégionaux incluant le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté, le dimanche suivant à Dijon. Ensuite, il sera trop tard pour les cadets et juniors, dont les championnats de France ont lieu à Dreux dès le week-end suivant.

Des tickets à chercher
Les espoirs et nationaux auront jusqu’au 2 juillet pour s’inviter à leurs propres championnats de France, les 8 et 9 juillet à Albi. Il en ira de même pour les “Élite” des 14, 15 et 16 juillet à Marseille, avec toutefois un possible sursis jusqu’au 9 juillet. Peu d’athlètes auront ce dimanche au stade de l’Ill le Vieux-Port en ligne de mire, et c’est bien en vue d’Albi et plus encore Dreux qu’ils abattront une carte importante.

Une bonne trentaine de cadets et juniors ont leur billet en poche. Une quinzaine d’autres ont à le bétonner ou alors à le décrocher dans cette dernière ligne droite. On parle là, chez les cadets, de Timothée Rebstock (PCA) sur 400 m, Lucie-Fatoumata Peters (PCA) sur 400 m et au triple, Marilou Burckhart (SRO) et Lena Burg (UB) sur 800 m, Delphine Pouillot (S2A) et Emmy Friedrich (UB) sur 800 m et sur 1 500 m, Simon Pellicioli (ASS) et Marie Gallienne (PCA) à la hauteur, Victorine Kienlen (PCA) à la perche, Aisata-Jeanne Peters (PCA) au poids.

En juniors, il s’agit d’Alexis Ludmann (PCA) sur 800 m, Mohamed-Amine Kodad (ASS) et Timothée Mischler (UB), déjà qualifié sur 3 000 m steeple, sur 1 500 m, Pablo-Fieux Wojtal (PCA) sur 110 m haies, Loïc Garcia (ANA) sur 400 m haies, Florian Hedjerassi (S2A) à la perche, Antoine Bogenschutz (PCA) au marteau, Vinceslas Tauvale (PCA) au javelot, Théophile Koffler (S2A) et Amélie Richter (PCA) au marteau.

Jeunes têtes d’affiche
Les rangs des jeunes fourniront aussi certaines têtes d’affiche de la journée, à commencer par Timothée Mischler (UB), en lice sur 1 500 m avec Mohamed-Amine Kodad (ASS), Mehdi Tano (S2A), Antoine Moutinho (SRO) et Théo Schaub (EGMA) sur 100 et 200 m, Max Sirguey (EGMA) sur 200 m, Régis Durrheimer (ANA) et Anne Greiner (PCA) sur 400 m haies, Loïc Garcia (ANA) à la longueur, Steven Edon (CSSL) à la longueur et au triple, Selevasio Valao (PCA) et Rémi Conroy (EHA) au poids, puis au disque pour l’un, au javelot pour l’autre, Maxime Makowka et Manon Meyer (PCA) au marteau.

Une délégation lorraine
On comptera par ailleurs sur Élodie Jellimann (ASCS), sur 800 m aux côtés d’Hasna Kaarour (Saint-Junien, mais s’entraînant à Strasbourg), Anna-Isabel Schlagowski (ASCS) sur 1 500 m, Bastien Poidevain (PCA) sur 110 m haies ou Yanis Alvès (S2A) à la perche pour rehausser le niveau. Et plus encore sur une délégation lorraine assez conséquente, emmenée par la Messine Pauline Lett, redoutable surtout sur les haies hautes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire