lundi 25 septembre 2017

Pauline à le vent en poupe



Les ingrédients étaient tous réunis: soleil, température idéale, pas de vent, un jury venu en nombre et même un départ en trombe avec le 5000m marche. Ne manquaient plus que les athlètes…
Évidemment, certaines têtes d’affiche ont tenu leur rang. À commencer par David Kuster (PCA), qui signe un temps proche de son record d’entrée de jeu. Fort dans les trois premiers kilomètres, il faiblit dans les deux derniers pour néanmoins finir en 20’44”35.

«Pour les besoins de l’équipe»

Et comme s’il ouvrait la voie, la cadette Pauline Stey (ANA) boucle son 3000m marche en un chrono canon de 16’18”65, proche de son record personnel… réalisé aux France cet été.
Et puis, la fièvre retombe un peu. Pourtant, ce ne sont pas les challenges qui manquent. Se jouent les qualifications nationales des interclubs jeunes et du critérium des spécialités. L’ANA et le PCA aligneront bien des équipes chez les jeunes, mais les bulles à répétition des deux côtés rendent la qualification compliquée. Sauf bonne surprise.
Côté critérium des spécialités, on peut sans trop prendre de risque parier sur les lanceuses locales. Sans compter les pros du marteau habillés de rouge et blanc. Les premières combinent les jets de Justine Fernandes (37,21m), de retour de blessure et soulagée d’avoir réalisé un concours régulier, Camille Saladin (34,69m), Léa Lorrain (32,97m) et Aurore Soja (32,15m).
Mauvaise blague mise à part, elles devraient donc porter les couleurs d’Obernai à la prochaine étape.
Chez les gars de l’ANA, le travail a été fait et bien fait. Les frères Spagnulo, Paolo et Giacomo, signent des jets à 61,83m et 64,73m respectivement, à quoi s’ajoutent les 57,73m de l’Allemand Fabio Hessling et les 51,32m de l’entraîneur Bernard Reibel. L’EHA et le S2A auront un peu de mal à la perche, en l’absence notamment du ténor Mathieu Liebmann.

Janice May sur orbite

En individuel, il faut remarquer la performance de Rémy Conroy (EHA): 62,06m au javelot. «Je n’ai recommencé à lancer il n’y a qu’une semaine. J’aurais pu faire mieux, mais je suis satisfait.»
Pour l’anecdote, Romain Katchavendra sait encore lancer son projectile à 58,30m, «mais j’ai arrêté l’athlé!».
Régis Durrheimer (ANA), autre tête d’affiche, s’élancera sur le 110m haies (16”00) et sur la longueur (6,09m), «pour les besoins de l’équipe».
Quant à la surprise du jour, elle s’appelle Janice May (ANA). La jeune cadette (seulement en novembre) envoie son javelot à 37,77m en mettant une claque à son précédent record… établi une semaine plus tôt. Sur le sprint, le cadet Théo Schaub (EGMA) avale le demi-tour de piste en 22”22.
La rentrée, ou fin de saison, fut timide hier, même si certains ont su briller. En baisse de forme ou en plein réglages, les athlètes se seront servis d’Obernai comme d’un test. Suite donc, au prochain épisode.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire