mercredi 29 août 2018

La Savernoise est sur la ligne de départ pour lutter contre le cancer

vendredi 19 octobre à Saverne


Le mois d’octobre « rose » est dédié, au niveau international, à l’information sur le cancer du sein, le plus répandu chez les femmes (une sur neuf serait touchée). Au-delà de la volonté d’informer sur ce sujet et de dédramatiser la prise en charge de ce cancer, les initiatives comme La Savernoise permettent aussi de changer le regard du public sur cette maladie. Et d’apporter du réconfort aux femmes qui en sont atteintes.

« Les femmes osent s’exprimer, se montrer »
« L’an dernier nous avions accroché une grande bâche blanche sur les grilles du château et nous avons recueilli des témoignages magnifiques », se souvient Jean-Pierre Jost, ancien cadre hospitalier à l’initiative de la course savernoise. « Les femmes osent s’exprimer, se montrer et ne cachent plus leur maladie. » La marraine de l’édition 2018 est une sage-femme de l’hôpital de Saverne en rémission de ce cancer, Virginie Atanowski. Parmi les femmes engagées dans la lutte contre le cancer du sein, Jean-Pierre Jost rendra hommage par une minute de silence en début de course à sa fille Stéphanie, chirurgien au centre Paul-Strauss de Strasbourg, disparue en juin dernier. Elle était, avec son père, impliquée dans cette course, dans sa ville natale.

Cette année, le débat autour du cancer du sein sera proposé avec le support d’un film documentaire « Personn’elles », réalisé par Valérie-Anne Moniot, qui a recueilli des témoignages de femmes touchées comme elle par la maladie. Il sera projeté, gratuitement, au Ciné Cubic de Saverne le mercredi 3 octobre à 19 h 30, en présence de la cinéaste.

Cette initiative a été proposée par l’équipe du centre Paul Strauss de Strasbourg (chirurgien, radiothérapeute, oncologue, psychologue) qui animera les échanges à l’issue de la projection avec les marraines des courses de 2017, le médecin Doris Lentz, et 2018, la sage-femme Virginie Atanowski. L’objectif de cette soirée étant de sensibiliser le public aux différentes questions qui se posent à l’annonce d’un cancer du sein et à toutes les étapes de la prise en charge, jusqu’à l’après-maladie.

Grâce à la première édition de La Savernoise, la somme de 20 000 € a été reversée, pour moitié à l’hôpital de jour du centre hospitalier de Saverne et l’autre partie au centre régional de lutte contre le cancer, Paul-Strauss, à Strasbourg. Des dons qui serviront à améliorer le bien-être des malades.
« Nous espérons 4 000 participants »

jeudi 9 août 2018

Farida abaroge



... « Quand j’ai appris qu’il y avait une jeune athlète parmi les nouvelles arrivantes, je l’ai guidée vers le club du Rohan-Athlétisme-Saverne (RAS) », dit Jean-Claude Distel, le maire de Thal-Marmoutier. Et voilà comment la vie, tel un tour du 400 mètres sur piste, va prendre un nouveau virage. Vainqueure cette année de la course des Bûcherons à Schirrhein, 2e de la course de Waldo. « J’ai toujours adoré courir en Éthiopie, jusqu’à ce que le régime politique me l’interdise. Maintenant, je peux courir librement. »

Et si, entre les mains de Jean-Claude Delabia, son entraîneur au RAS, couvait tout simplement une descendante d’Abebe Bikila, le vainqueur pieds nus du marathon des JO de Rome en 1960 ? « Les Jeux Olympiques, oui, j’y pense », répond simplement Farida Abaroge.

lundi 6 août 2018

Fête de la bière

La somme de 1€ sera reversée par le restaurateur au bénéfice de la "Savernoise" pour toute réservation





dimanche 5 août 2018