samedi 14 décembre 2019

samedi 7 décembre 2019

samedi 12 octobre 2019

samedi 28 septembre 2019

Animation poussin à la wantzenau


Les commerçants se mobilisent pour la Savernoise



Donner la possibilité à ceux qui ne peuvent être présents vendredi 18 octobre de soutenir la recherche contre le cancer du sein : c’est l’objectif d’une trentaine de commerçants membres des Vitrines de Saverne, qui s’engagent, durant toute la durée du mois d’octobre, à vendre des bracelets et porte-clefs aux couleurs de la course « La Savernoise ».

Vendues 8 € et 5 €, ces pièces sont produites à la main par une dizaine de commerçants qui comptent en fabriquer 1 000 d’ici la fin du mois d’octobre.


« Une action qui fédère »
« L’objectif pour nous, c’est de créer une action qui ne soit pas simplement une remise de chèque, mais qui incite chacun à s’impliquer personnellement », explique Amandine Zaza, membre du comité des Vitrines de Saverne. « Nous avons pour le moment de bons retours de la part des commerçants partenaires : c’est une action qui rassemble et qui fédère », poursuivent Zoé Oberling et Laure Clément, deux commerçantes savernoises qui, en plus de vendre les porte-clefs et bracelets, les fabriquent une à une, patiemment, le soir.

En plus de vendre ces petits objets, chaque commerçant disposera d’une tirelire, où les clients pourront verser un don libre. Un stand de vente de ces petits objets sera tenu le soir même à proximité du départ de la Savernoise, pour que les personnes qui n’ont pas pu s’inscrire à La Savernoise puissent tout de même faire un geste en faveur de la recherche contre le cancer du sein.

Les sommes récoltées à la fin du mois d’octobre seront reversées au Rohan Athlétisme Saverne, association organisatrice de La Savernoise, qui ajoutera ces dons à ceux récoltés pendant la course.

« Qui ne connaît pas quelqu’un qui a un cancer ? »
Les commerçants de la cité des roses souhaitent ainsi s’impliquer dans une cause à laquelle ils ne peuvent parfois pas contribuer directement, leurs horaires d’ouverture chevauchant la course dont la séance d’échauffement démarre à 18 h 30. « Et puis c’est une manière de récolter des dons pendant tout le mois d’octobre », poursuit Amandine Zaza.

« C’était important pour nous de nous engager, de faire quelque chose de concret. Qui ne connaît pas quelqu'un qui a un cancer ? » s’émeut Zoé Oberling.

En 2018, le Rohan Athlétisme Saverne avait reversé un don de 20 000 € au centre hospitalier Sainte-Catherine, qui en avait profité pour acquérir des casques de réalité virtuelle (voir ci-dessous).

Pour la troisième édition de la course, 6 000 participants pourront courir ou marcher au bénéfice de la recherche contre le cancer du sein. « Nous enregistrons entre 200 et 250 inscriptions par jour », se félicite Bernard Konradt, président du Rohan Athlétisme Saverne. Signe qu’au-delà d’une action de solidarité, la Savernoise est aussi un moment de fête partagé.

samedi 21 septembre 2019

samedi 27 juillet 2019

Nicollin en argent, Championnat Elite de France à St-étienne

Jérémy Nicollin (ANA/RAS) a validé sa place dès son premier jet, meilleure performance française de l'année à ce moment-là (73,46m). Le Messin Lukas Moutarde l'a immédiatement supplanté pour 5cm.

A ce moment-là, Rémi Conroy (EHA/USP) était aussi sur le podium avec un premier lancer à 70,76m. Avec 72,40m, le Lillois Lukas Leroy l'a éjecté du podium. Le Pulversheimois a su répondre en améliorant son record personnel (72,81m).

Devant, Lukas Moutarde a sublimé le meilleur concours de javelot depuis longtemps (cinq Français au-dessus de 70m) avec jets à 76,39m puis 78,53m, quatrième performance française de tous les temps chez les espoirs.

dimanche 21 juillet 2019

vendredi 19 juillet 2019

dimanche 14 juillet 2019

la savernoise 2019



Pauline Stey championne de France Junior

Pauline Stey au 10 000 m Marche juniors (49’00’´36) 


samedi 13 juillet 2019

La savernoise

C'est après 24h de diffusion sur FB 5184 partages et 23 demandes de renseignements ! Top Top


Inscriptions par Internet Inscrivez vous par Internet
sur Le-Sportif.com

vendredi 12 juillet 2019

La Savernoise 2019 se déroulera le vendredi 18 octobre 2019



Autour de la marraine 2019 de La Savernoise, est réuni le comité en charge de l’organisation de cette course qui rencontre toujours un énorme succès. Lancée en 2017 par Stéphanie Jost, chirurgienne au centre Paul Strauss de Strasbourg, la manifestation qui consiste à courir ou marcher contre le cancer du sein a réuni 3 500 participants la première année et 5 000 lors de la deuxième édition ! « Et à chaque fois, nous avons dû bloquer les inscriptions, les demandes dépassant largement nos capacités d’accueil », explique le président du RAS (Rohan athlétique Saverne), Bernard Konradt.
6 000 participant(e) s attendu(e) s

Pour cette troisième édition, les organisateurs, le RAS et la Ville de Saverne, comptent accueillir 6000 participants. Pour mémoire, la course d’environ 5 km n’est ouverte qu’aux femmes… et aux hommes qui acceptent de se déguiser, l’événement se voulant également festif. La marche, sur la même distance, est ouverte aux hommes, femmes et enfants.

...Les inscriptions sont ouvertes depuis le 1er juillet.... Le prix est de 10 € par personne et chaque participant aura droit à son tee-shirt fabriqué dans une matière spéciale pour la pratique sportive, et non en coton. « Il n’y aura pas de publicité sur les tee-shirts. Les seuls motifs sont la licorne et le nom de la course », précise Claude Bouton, le vice-président du RAS. «La couleur de la licorne imprimée sur le tee-shirt rose change chaque année. Elle est choisie par la marraine. Nous la gardons encore secrète», ajoute, mystérieux, le président du RAS.

« Rester positive et garder le moral »
Cette année, c’est Magali Longatte, de Barchain, dans le pays de Sarrebourg, qui est marraine de La Savernoise. C’est au service de l’hôpital de jour de Saverne, où elle est soignée pour un cancer du sein, que cette mission lui a été proposée. Son message : « Il faut rester positive et garder le moral, même si ce n’est pas facile tous les jours. » Et d’ajouter, confiante : « On en guérit. »

Très contente de sa prise en charge par l’équipe soignante de l’hôpital de jour de Saverne, elle livre ses impressions : «C’est bizarre de le dire ainsi, mais j’y vais avec plaisir, tellement l’équipe est aux petits soins», confie cette maman de 45 ans.

Et pourtant quand les médecins lui ont annoncé son cancer, elle n’en menait pas large. « Je me suis dit, “pourquoi moi ?”. D’autant plus que dans ma famille aucune femme ne l’avait eu. » Puis Magali Longatte en a parlé à ses proches, son mari, ses enfants, une fille de 17 ans et un garçon de 21 ans. «J’ai aussi dû le dire aux familles des enfants dont je m’occupais, puisque j’ai arrêté de travailler», ajoute l’assistante maternelle qui a trouvé l’aide et la compréhension de son entourage. Un soutien indispensable pour garder le moral.

Les bénéfices pour l’hôpital de Saverne et le centre Paul Strauss
Les bénéfices de la course seront à nouveau partagés entre l’hôpital de Saverne et l’institut régional du cancer, le centre Paul Strauss de Strasbourg. Pour mémoire, en 2018, le bénéfice était de 30 000 € répartis entre le service hôpital de jour et chimiothérapie de l’hôpital de Saverne (qui a reçu 20 000 €) et le centre Paul-Strauss de Strasbourg (destinataire de 10 000 €).

En 2017, chacune des deux structures avait touché 10 000 €. « Ces dons permettent de financer des projets en matière de recherche en cancérologie et d’amélioration des qualités de soins des malades », explique Claire-Marie Freudenreich, responsable des collectes de fonds du centre Paul Strauss. L’hopital de Saverne a acheté entre autres des casques de réalité virtuelle qui permettent aux malades de se détendre pendant les séances de chimiothérapie. Le centre Paul Strauss s’est équipé en matériel de relaxation Snoezelen et a financé des études sur des activités physiques adaptées pour faire face à l’atrophie musculaire consécutive aux traitements chimiques.

Le statut d’ambassadrice
Cette année, les organisateurs ont imaginé un nouveau statut de participants à La Savernoise. « Il s’agit d’ambassadrices de la lutte contre le cancer qui pourraient collecter des fonds dans leur entourage auprès de personnes qui ne participent pas directement à la manifestation.

Et les sommes récoltées seraient bien sûr versées pour cette cause », expliquent le président du RAS et l’adjointe au maire Christine Esteves. Qui concluent que cette course a également pour objectif d’animer le centre-ville de Saverne par une manifestation populaire. Un but pleinement atteint depuis trois ans.

mercredi 29 mai 2019

Championnat du Bas-Rhin à Hautepierre







On arrête plus Pauline Stey





Cette fois, la Waldolwisheimoise de 17 ans a pris la 3e place individuelle du 10 km U20 et la 2e place par équipes avec ses camarades tricolores Camille Moutard (8e) et Maëlle Terrec (17e). Et comme de bien entendu, la jeune marcheuse alsacienne a encore abaissé son record personnel de plus de 30 secondes pour le porter cette fois à 47’53’’. Le record de France junior féminin du 10 km marche, détenu en 47’26’’ par Émilie Menuet, apparaît de moins en moins inabordable.

« Super belle expérience »
« C’était vraiment une super belle expérience, je n’en reviens toujours pas, avouait Pauline Stey, quelques heures après sa superbe performance. Ce n’était vraiment pas une course facile, c’était une Coupe d’Europe, quoi ! Mais ces deux podiums, individuel et collectif, c’est vraiment magique. Il n’y a que du positif à retenir de ce voyage. »

Place maintenant à un peu de repos, avant les deux prochains gros objectifs estivaux : les championnats de France juniors (5-7 juillet, à Angers) et les championnats d’Europe U20 (18-21 juillet à Boräs, en Suède) où, de son propre aveu, « il y aura sûrement encore belles choses à aller chercher ».

jeudi 9 mai 2019

Demi-fond

A noter aussi les belles performances hier à Hautepierre de Clara sur son premier 1500m en 5'33"36 et de Martin sur son premier 400m en 56"64. Le travail commence par payer. Bravo à tous les trois.

vendredi 26 avril 2019

Les championnats d'Europe pour le RAS

Stey Pauline est sélectionnée pour le 10 km marche


vendredi 12 avril 2019

Stey deux fois en or

La progression de Pauline Stey (ANA/RA Saverne) s’est poursuivie de manière fulgurante, hier, lors du match international de marche à Podebrady, en République tchèque. Pour sa deuxième sélection en Bleu, la Waldolwisheimoise de 17 ans a terminé le deuxième 10 km de sa carrière en 48’27”, prenant la 1re place du match (la 4e au scratch) à titre individuel, mais aussi à titre collectif, avec ses camarades de l’équipe de France juniors. Elle s’est de plus offert les minima (49’00”) pour l’Euro U20 qui se tiendra au mois de juillet en Suède. L’autre Alsacien présent à Podebrady, le Widensolien David Kuster (EFS Reims), n’est pas allé au bout de son 20 km, disqualifié à mi-course après trois avertissements.