vendredi 27 août 2021

Licence 2021-2022

Voici le fichier de demande de licence à remplir.

L'accès au stade est soumis au pass sanitaire.

Licence 2021-2022

Tarifs des licences



jeudi 15 juillet 2021

Fin de saison


En effet, les athlètes de l’entraîneur Claude Bouton se sont regroupés afin de participer à un challenge interne regroupant diverses épreuves par équipes issues de l’athlétisme et de la préparation physique.

Ainsi sous l’œil attentif du coach, des benjamins jusqu’au master, tous ont joué le jeu en se dépensant sans compter dans la joie et dans la bonne humeur.

« C’était vraiment sympa cela nous a permis également de découvrir de nouvelles disciplines », confient Clara et Arthur, ravis d’avoir passé un bon moment sportif. La reprise des entraînements est prévue le 23 août





Elle vient d’écrire une nouvelle belle page de son histoire d’amour avec la marche athlétique, démarrée le samedi 18 avril 2015 au stade Joffre Lefebvre à Lingolsheim par un 3000m bouclé en 21’05’’86 à l’occasion d’une journée jeunes.

Retour 5 jours en arrière sur ce 20km marche des championnats d’Europe espoirs, le deuxième 20km route seulement (après celui des championnats d’Europe séniors par équipes en mai dernier à Podebrady en Rép. Tchèque ). « C’est parti très lentement, avec Camille Moutard (sa coéquipière en équipe de France) on passe en tête aux deux premiers kilomètres, avant qu’au 3e km, le groupe des favorites, les Turques Meryem Bekmez, Ayse Tekdal et Evin Demir et la Russe Elvira Khasanova ne passent à l’attaque. Comme il faisait très chaud et que je ne voulais pas m’asphyxier et craquer, je suis restée un peu en retrait », explique Pauline Stey qui fera une course tactique parfaite.
Alors que tout devant, Meryem Bekmez avale une à une toutes les bornes avec une facilité déconcertante, Pauline Stey reste sagement blottie à la 5e place, jusqu’au 11e km, où elle dépasse une première Turque, Evin Demir. « Alors que la Russe Elvira Khasanova a été rapidement disqualifiée pour marche irrégulière, entre 15e et 16e km je passe 3e derrière Meryem et la Grecque Filtisakou, après avoir dépassé Ayse Tekdal, une autre Turque. Je savais que j’étais sur le podium à ce moment-là car j’étais renseignée », poursuit la Waldolwisheimoise, présente ce 13 juillet au soir aux courses de Waldo en tant que bénévole.

À 2km de l’arrivée, elle passe 2e
Et, coup de théâtre, à 2km de l’arrivée, Pauline Stey reprend la Grecque Kiriaki Filtisakou (qui craquera mentalement pour abandonner à un peu plus d’1km de l’arrivée, ndlr) : « J’étais 2e. Comme la 1re place était hors de portée, il me fallait tout donner pendant les deux derniers kilomètres pour préserver ma 2e place. Mentalement et physiquement c’est très dur, car on est seule avec soi-même pour maintenir l’allure. Ce d’autant plus que derrière moi, l’Espagnole Antia Chamosa terminait très fort elle aussi.»
Pauline Stey restera à fond dans sa course, ne faiblira pas d’un pouce et coupera la ligne d’arrivée 1’39’’ après la championne d’Europe Meryem Bekmez, au terme de 1h34’47’’ (meilleure performance personnelle) d’efforts, happée par un joli un tourbillon d’émotions : « Etre médaillée aux championnats d’Europe, c’est quelque chose de formidable, d’autant plus que c’était inattendu. J’améliore mon record personnel de 11’’, j’ai vraiment du mal à me rendre compte que j’ai franchi un cap. C’est prometteur pour l’avenir. Maintenant, place au repos, je sens que mon corps et mon esprit ont besoin de vacances. Je vais couper la marche pendant tout l’été, pour repartir de plus belle en septembre. »

Quelque chose nous dit que le record de France U23, détenu par Clémence Beretta en 1h34’15’’ ne devrait plus résister longtemps aux assauts de la dernière pépite (après la sprinteuse Céline Distel) du Rohan-Athlétisme-Saverne.

Classement final
Classement final du 20km marche des championnats d’Europe U26 : 1) Meryem Bekmez (Turquie) 1h33’08’’; 2) Pauline Stey (France) 1h34’47’’ (MFP) ; 3) Antia Chamosa (Espagne) 1h35’04’’; 4) Camille Moutard (France) 1h36’34’’; 5) Ayse Tekdal (Turquie) 1h37’43’’; 6) Evin Demir (Turquie) 1h39’10’’; 7) Olga Fiaska (Grèce) 1h39’41’’; 8) Sara Buglisi (Italie) 1h43’09’’; 9) Anniina Kivimäki (Finlande) 1h43’33’’; 10) Yana Farina (Ukraine) 1h43’35’’; 11) Adrija Meskauskaite (Lituanie) 1h44’10’’; 12) Austeja Kavaliauskaite (Lituanie) 1h44’37’’; 13) Vittoria Giordani (Italie) 1h45’55’’; 14) Ema Hacundova (Slovaquie) 1h46’14’’; 15) Hana Burzalova (Slovaquie) 1h47’04’’; 16) Maria Santos Bernardo (Portugal) 1h48’42’’; 17) Alicia Sanchez (Espagne) 1h49’03’’; 18) Maria Seferiadi (Grèce) 1h49’41’’. Abandon : Kiriaki Filtisakou (Grèce). Disqualifiée : Elvira Khasanova (Russie).

jeudi 24 juin 2021

Pas de séance mardi 29 juin pour les jeunes

Martin champion d'Alsace du 800 m




Tout avait bien démarré le mercredi 9 juin dernier au meeting de Brumath, où l’élève de Jean-Claude Delabia améliore, en 2’00’’27, son record personnel sur 800m. Dans la foulée, quatre jours plus tard, à Épinal, lors des championnats du Grand Est, nouveau coup d’éclat de Martin Klein qui boucle son 800 m en 2’00’’92 et monte sur la 2e marche du podium junior. Et ce n’était pas terminé, puisque dimanche, lors des championnats d’athlétisme de zone Alsace à Pulversheim, le demi-fondeur du RAS a encore fait des étincelles en s’adjugeant, avec un chrono de 2’00’’36, à 9 centièmes de son record personnel, le titre de champion d’Alsace juniors du 800m. «Martin fait un excellent début de saison, mais ce n’est que justice, vus ses efforts fournis à l’entraînement. Dimanche, il n’a pas amélioré son meilleur temps, ce n’est pas grave, l’important était le titre, son premier sur un plan individuel», a souligné son entraîneur J.-Cl. Delabia.

Autre athlète du RAS en évidence, Valérie Bouton, championne du Grand Est à Épinal (avec un jet à 38m19) et de la zone Alsace (41m44) du lancer de marteau en catégorie Master

vendredi 14 mai 2021

13 juin Meeting BE MI à Bischwiller

 


12 juin 2021 Meeting PO à Hautepierre

 


30 mai 2021 - Meeting CA à SE à la Rotonde

 


Catégorie

 Les Catégories d'âge 2021



(valable jusqu'au 31 octobre 2021, ces catégories changeront le 1er novembre 2021)

CATEGORIECODEANNEE DE NAISSANCE
MastersVE1986 et avant
SeniorsSE1987 à 1998
EspoirsES1999 à 2001
JuniorsJU2002 et 2003
CadetsCA2004 et 2005
MinimesMI2006 et 2007
BenjaminsBE2008 et 2009
PoussinsPO2010 et 2011
École d'AthlétismeEA2012 à 2014
Baby AthléBB2015 et après


Détails des catégories Masters

CATEGORIECODEANNEE DE NAISSANCE
Masters H et FM01986 - 1982
 M11981 - 1977
 M21976 - 1972
 M31971 - 1967
 M41966 - 1962
 M51961 - 1957
 M61956 - 1952
 M71951 - 1947
 M81946 - 1942
 M91941 - 1937
 M101936 et avant

29 mai à Haguenau- Meeting BE MI

 


mardi 11 mai 2021

Défi 5 km du 15 au 30 mai 2021

 


Les distances FFA par catégorie
AgeCatégorieDistance Maximale Conseillée
Entre 7 et 9 ansEcole d'athlétisme1000m
Entre 10 et 11 ansPoussin2000m
Entre 12 et 13 ansBenjamin3000m
Entre 14 et 15 ansMinime5000m

mercredi 21 avril 2021

Les championnats d'Europe pour Pauline Stey

 Le 16 mai auront lieu les championnats d'Europe de marche par équipes à  Podebrady (CZE)



vendredi 9 avril 2021

limite des 10 kms étendues à 30 kms pour nos athlètes

Dans le contexte des restrictions actuellement en vigueur. Il est désormais possible de rejoindre, pour s'entraîner, un stade en plein air situé dans un rayon de 30 km (contre 10 km jusque-là) et/ou qui se trouve dans un département limitrophe du sien.

mardi 30 mars 2021

Laura Wendling

Avec un temps de 5’56’’39, Laura Wendling, 28 ans, au RAS depuis 2014, a réalisé le 15e temps national sur le Défi Mile mis sur pied par la FFA.

« C’était important de montrer qu’on est toujours présent. On attend tous la reprise des compétitions. Ce mile a vraiment été une très belle expérience pour moi, surtout au contact de jeunes pleins d’envie. Maintenant, j’attends de pouvoir participer à un vrai trail, celui du Pays Welche, une course de montagne de 52 km au départ d’Orbey le 10 juillet prochain », a noté l’aiguilleur du ciel au 1er RHC de Phalsbourg, qui vient de passer 4 mois au Sahel au sein de l’armée française, dans le cadre de l’opération Barkhane.

MILE (1609 m)



Six athlètes du Rohan-Saverne se sont confrontés samedi matin au chronomètre et à l’histoire en relevant le « Défi Mile » mis sur pied par la Fédération française d’athlétisme (FFA) à l’adresse de l’ensemble de ses licenciés, des minimes aux masters. Challenge original à dimension nationale, accessible à tous, quel que soit le niveau de pratique, le défi consistait à se mesurer sur la distance mythique des 1609m du mile (*).

« L’idée de la FFA est intéressante car elle offre l’occasion à tous les athlètes de renouer avec la compétition en ces temps où seuls les athlètes sur listes ministérielles et/ou professionnels peuvent goûter aux compétitions. En plus du plaisir de retrouver les partenaires d’entraînement, le challenge permet aussi de se confronter au chronomètre et de se jauger par rapport aux autres athlètes », expliquent Claude Bouton, le directeur sportif du Rohan-Saverne et la Willgottheimoise Sarah Breault, titulaire du brevet d’Etat, éducatrice sportive au RAS.

Résultats des 6 athlètes savernois qui ont relevé samedi matin le « Défi Mile » sur les 4 tours de piste plus 9 mètres au stade du Haut-Barr : -benjamins : Mathis Adolff 6’26’’42 (112e performance nationale) ; Ninon Matter 6’37’’83 (32e ) ; Mona Fallacara 7’10’’30 (107e ). – minimes : Antoine Gunthner 5’45’’68 (88e ) ; Chloé Matter 7’57’’39 (295e ). – seniors : Laura Wendling 5’56’’39 (15e )

Rohan Athletisme Saverne toujours sur les pistes




Depuis que le Covid-19 est entré dans nos vies en mars de l’année dernière, le virus a totalement bouleversé le quotidien du Rohan-Athlétisme-Saverne (RAS) et de ses 98 athlètes (ils étaient 127 la saison passée). Entre confinement, distanciation sociale, masques et couvre-feu, entre report et annulation des meetings, championnats et courses, les entraînements en demi-groupe ou encore les footings à moins d’un kilomètre du domicile, la vie n’a pas toujours été rose pour ces passionnés d’athlétisme. Mais ils n’ont jamais perdu la motivation et ont tenu.

« Reprendre le chemin du stade et de la piste était très important pour les plus jeunes licenciés qui étaient les plus touchés », affirme Claude Bouton, le directeur sportif du club, qui lance un appel aux bonnes volontés pour venir rejoindre les rangs de l’encadrement des jeunes athlètes. Et quand le feu vert est apparu début novembre et que le stade du Haut-Barr a rouvert ses portes aux plus jeunes, tous les moins de 18 ans ont retrouvé la piste, dans le respect des règles sanitaires. Avec beaucoup de plaisir.
A lire aussi

« Durant tout l’hiver, on n’a pas pu bénéficier de la salle, les plus courageux se sont entraînés dehors. Les petits oublient vite, c’était très important de reprendre. Oui, ça fait énormément de bien, à la fois aux jeunes et aux parents », avoue Thomas Carbonnel, entraîneur diplômé d’état, ancien emploi jeunes à l’Alsace-Nord-Athlétisme (ANA), qui avait beaucoup appris au contact de Suzanne et de Jean-Claude Greiner à Sarre-Union (ABA). Il avait mis l’athlétisme entre parenthèses avant d’être ramené sur la piste par sa fille Clémentine.

« On travaille un peu toutes les qualités, l’endurance, la vitesse, la coordination. Mais le plus important est l’aspect convivialité. Les jeunes sont heureux de se retrouver au stade », analyse encore Sarah Breault.

lundi 22 mars 2021

22 mars au 4 avril 2021 - LARGE CHALLENGE RUNNING

 

Voici un challenge pour les coureurs licenciés ou non.

Inscription individuelle

Défi Mile, de la FFA

Prolongation du Défi Mile jusqu'au 1er Avril ! Une blague ! Dommage on aurait pris plus de temps pour se préparer. 



Voici leur classement au niveau National

dimanche 21 mars 2021



Sarah Lambert, 14 ans depuis novembre dernier, de Neuwiller-lès-Saverne, et Antoine Brahim, qui vient tout juste de fêter ses 15 ans, de Schalkendorf, ont les yeux qui brillent lorsqu’ils évoquent la folle aventure qui les attend.
« C’est une très belle aventure, à la fois sportive, humaine et culturelle, qui nous attend »
Sélectionnés, en compagnie de 70 autres jeunes Français, ils vont se lancer, d’ici aux Jeux de 2024 prévus à Paris, sur les traces de plus d’un siècle d’olympisme. Ils vont faire le tour du monde des villes ayant accueilli les JO, depuis leur rénovation par le baron français Pierre de Coubertin en 1896. « C’est une très belle aventure, à la fois sportive, humaine et culturelle, qui nous attend », reconnaissent les deux élèves de 3e.

C’est en 2019, que Franck Dietemann, professeur de sport au collège, évoque devant ses élèves l’opération initié par l’association Wrestling Around The World , en partenariat avec l’Union nationale du sport scolaire (UNSS). Aussitôt, Sarah Lambert, athlète au Rohan-Saverne et issue d’une famille de sportifs, et Antoine Brahim, passionné par toutes les disciplines sportives, qui fait partie de l’équipe des U15 régionaux du WOSB, se retroussent les manches. « Pour candidater, il fallait remplir plusieurs critères : être bons en classe, pratiquer un sport, être titulaire d’une double licence, fédérale et UNSS, être majeur en 2024 au moment des JO de Paris, être motivés. »

Et, auraient-ils pu ajouter, être extrêmement réactifs. Car l’appel n’est pas resté longtemps lettre morte sur les réseaux sociaux. « Très vite, nous avons croulé sous les candidatures, indique François Lassuye, de l’association Wrestling Around The World. Nous avons eu du mal à choisir, tellement les dossiers étaient de qualité, avec des postulants qui ont fait preuve d’ouverture d’esprit et d’ingéniosité. Au final, nous en avons retenu 70, dont 5 du Bas-Rhin ».
Un premier voyage est prévu à travers l’Europe d’ici la fin de cette année. Avant d’enchaîner en 2022 avec l’Asie, l’Amérique en 2023 et l’Océanie en 2024. « Dans l’espoir que toutes les conditions de sécurité sanitaire seront favorables d’ici là », souhaitent Sarah et Antoine.

Une cagnotte en ligne
En attendant d’entamer ce périple olympique extraordinaire autour du monde, les deux jeunes du collège du Bastberg ne lâchent pas l’affaire. Car, en dehors de boucler les valises et de monter dans un bus ou un avion, ce projet « olympique » à un coût. Il faut par exemple compter 2 800 € pour la partie Europe (près de 40 000 € au total). Mais les deux collégiens ne manquent pas d’idées et s’investissent à fond : « Nous démarchons les entreprises pour les associer à notre projet, car nous réaliserons un film sur les différents sites visités, sur l’héritage environnemental, historique, social, économique laissé et sur le modèle de JO que nous souhaitons pour demain, et les noms des entreprises partenaires apparaîtront. On a aussi créé une cagnotte en ligne (*) pour un appel aux dons et nous montons différentes actions, telles des tombolas, même si ce n’est pas évident par les temps qui courent ».
Mais les Jeux en valent la chandelle ! Ainsi, à leur échelle, la Neuwilleroise Sarah Lambert et le Schalkendorfois Antoine Brahim, grands fans des Jeux olympiques depuis leur enfance, vont participer à la conception des JO de demain.
(*) Cagnotte sur : www.leetchi.com/fr/c/lvqnjZLr

dimanche 31 janvier 2021

Pauline Stey



Organisé en tout petit comité, le meeting national en salle de Vittel a tout de même permis
à une vingtaine d’athlètes inscrits sur listes ministérielles - essentiellement de la Ligue du Grand Est - de se dégourdir les jambes ce samedi. À commencer par la Waldolwisheimoise Pauline Stey (ANA/RA Saverne), qui a remporté avec brio le 3000 m marche féminin avec un nouveau record personnel à la clé (13’06’’71).

mercredi 27 janvier 2021

Pour Info

Président
KONRADT Bernard tél. : 03.88.71.02.08 ; mail : bernard.konradt@free.fr

Vice-Président - entraîneur- Responsable sportif
BOUTON Claude tél. : 06.70.55.61.57 ; mail : ana.saverne@hotmail.fr

Trésorière
BASTIEN Nadine tél. : 06.74.80.63.31 ; mail : nadine.bastien@wanadoo.fr

Secrétaire
OBERLE Carine tél. : 06.33.82.04.53 ; mail : carine.oberle@live.fr

Entraîneur MI et +
BOUTON Claude tél. : 06.70.55.61.57 ; mail : ana.saverne@hotmail.fr

Entraîneur BE
Thomas Carbonnel et Georges 0611190774

Entraîneur poussins et Loisir (2010-2013)
BREAULT Sarah tél. : 06 51 52 19 91 ; mail : sbreault.2021@alcooc.com

Entraîneur marche nordique
BERNHARD Delphine tél. : 06.89.41.16.27 ; mail : delphine.bernhard@gmail.com

Entraîneurs demi-fond
DELABIA Jean-Claude tél. : 06.09.74.86.05 ; mail : whisk08@gmail.com


lundi 25 janvier 2021

La marche nordique continue par groupe de 6

 



Au Rohan Athlétisme Saverne les sorties extérieures se font par groupe de 6 les samedis matin. Vous pouvez nous retrouver à partir de 9h sur le parking du stade.

vendredi 8 janvier 2021

Départementaux de cross : rendez-vous le 24 janvier au Waldeck et à Brumath

C’est une information à prendre encore au conditionnel, comme à peu près toutes les autres en ce moment en matière de sport. Mais si la situation sanitaire le permet d’ici là, les championnats départementaux de cross-country auront lieu le dimanche 24 janvier en Alsace. Soit ce qui avait été plus ou moins envisagé d’emblée après le report de la date initialement retenue, à savoir le 13 décembre.

À l’époque, les championnats du Bas-Rhin auraient dû se tenir à Sélestat. Ils sont désormais prévus au plan d’eau de Brumath, sur le même tracé que celui des Départementaux 2020. Les championnats du Haut-Rhin sont, eux, maintenus au Waldeck à Riedisheim.

Dans les deux cas, un protocole sanitaire strict est prévu (et susceptible d’évoluer). En tout état de cause, le chronométrage se fera par puce, il n’y aura pas de podium, pas de ravitaillement, ni de vestiaire et de douche. Rappelons que les championnats de France ont, eux, été reportés aux 13 et 14 mars prochains et seront organisés sur quatre sites différents.