jeudi 15 juillet 2021

Fin de saison


En effet, les athlètes de l’entraîneur Claude Bouton se sont regroupés afin de participer à un challenge interne regroupant diverses épreuves par équipes issues de l’athlétisme et de la préparation physique.

Ainsi sous l’œil attentif du coach, des benjamins jusqu’au master, tous ont joué le jeu en se dépensant sans compter dans la joie et dans la bonne humeur.

« C’était vraiment sympa cela nous a permis également de découvrir de nouvelles disciplines », confient Clara et Arthur, ravis d’avoir passé un bon moment sportif. La reprise des entraînements est prévue le 23 août





Elle vient d’écrire une nouvelle belle page de son histoire d’amour avec la marche athlétique, démarrée le samedi 18 avril 2015 au stade Joffre Lefebvre à Lingolsheim par un 3000m bouclé en 21’05’’86 à l’occasion d’une journée jeunes.

Retour 5 jours en arrière sur ce 20km marche des championnats d’Europe espoirs, le deuxième 20km route seulement (après celui des championnats d’Europe séniors par équipes en mai dernier à Podebrady en Rép. Tchèque ). « C’est parti très lentement, avec Camille Moutard (sa coéquipière en équipe de France) on passe en tête aux deux premiers kilomètres, avant qu’au 3e km, le groupe des favorites, les Turques Meryem Bekmez, Ayse Tekdal et Evin Demir et la Russe Elvira Khasanova ne passent à l’attaque. Comme il faisait très chaud et que je ne voulais pas m’asphyxier et craquer, je suis restée un peu en retrait », explique Pauline Stey qui fera une course tactique parfaite.
Alors que tout devant, Meryem Bekmez avale une à une toutes les bornes avec une facilité déconcertante, Pauline Stey reste sagement blottie à la 5e place, jusqu’au 11e km, où elle dépasse une première Turque, Evin Demir. « Alors que la Russe Elvira Khasanova a été rapidement disqualifiée pour marche irrégulière, entre 15e et 16e km je passe 3e derrière Meryem et la Grecque Filtisakou, après avoir dépassé Ayse Tekdal, une autre Turque. Je savais que j’étais sur le podium à ce moment-là car j’étais renseignée », poursuit la Waldolwisheimoise, présente ce 13 juillet au soir aux courses de Waldo en tant que bénévole.

À 2km de l’arrivée, elle passe 2e
Et, coup de théâtre, à 2km de l’arrivée, Pauline Stey reprend la Grecque Kiriaki Filtisakou (qui craquera mentalement pour abandonner à un peu plus d’1km de l’arrivée, ndlr) : « J’étais 2e. Comme la 1re place était hors de portée, il me fallait tout donner pendant les deux derniers kilomètres pour préserver ma 2e place. Mentalement et physiquement c’est très dur, car on est seule avec soi-même pour maintenir l’allure. Ce d’autant plus que derrière moi, l’Espagnole Antia Chamosa terminait très fort elle aussi.»
Pauline Stey restera à fond dans sa course, ne faiblira pas d’un pouce et coupera la ligne d’arrivée 1’39’’ après la championne d’Europe Meryem Bekmez, au terme de 1h34’47’’ (meilleure performance personnelle) d’efforts, happée par un joli un tourbillon d’émotions : « Etre médaillée aux championnats d’Europe, c’est quelque chose de formidable, d’autant plus que c’était inattendu. J’améliore mon record personnel de 11’’, j’ai vraiment du mal à me rendre compte que j’ai franchi un cap. C’est prometteur pour l’avenir. Maintenant, place au repos, je sens que mon corps et mon esprit ont besoin de vacances. Je vais couper la marche pendant tout l’été, pour repartir de plus belle en septembre. »

Quelque chose nous dit que le record de France U23, détenu par Clémence Beretta en 1h34’15’’ ne devrait plus résister longtemps aux assauts de la dernière pépite (après la sprinteuse Céline Distel) du Rohan-Athlétisme-Saverne.

Classement final
Classement final du 20km marche des championnats d’Europe U26 : 1) Meryem Bekmez (Turquie) 1h33’08’’; 2) Pauline Stey (France) 1h34’47’’ (MFP) ; 3) Antia Chamosa (Espagne) 1h35’04’’; 4) Camille Moutard (France) 1h36’34’’; 5) Ayse Tekdal (Turquie) 1h37’43’’; 6) Evin Demir (Turquie) 1h39’10’’; 7) Olga Fiaska (Grèce) 1h39’41’’; 8) Sara Buglisi (Italie) 1h43’09’’; 9) Anniina Kivimäki (Finlande) 1h43’33’’; 10) Yana Farina (Ukraine) 1h43’35’’; 11) Adrija Meskauskaite (Lituanie) 1h44’10’’; 12) Austeja Kavaliauskaite (Lituanie) 1h44’37’’; 13) Vittoria Giordani (Italie) 1h45’55’’; 14) Ema Hacundova (Slovaquie) 1h46’14’’; 15) Hana Burzalova (Slovaquie) 1h47’04’’; 16) Maria Santos Bernardo (Portugal) 1h48’42’’; 17) Alicia Sanchez (Espagne) 1h49’03’’; 18) Maria Seferiadi (Grèce) 1h49’41’’. Abandon : Kiriaki Filtisakou (Grèce). Disqualifiée : Elvira Khasanova (Russie).